Juriste Droit Social H/F

Expire aujourd'hui

Lieu du poste
Libercourt, Carvin
Salaire
Rémunération selon le profil
Publication
mardi 3 novembre 2020
Date limite
jeudi 3 décembre 2020
Secteur
Restauration
Type de contrat
CDI
Niveau de formation
Bac + 4. bac + 5
Niveau d'expérience
3 à 5 ans
Temps de travail
Temps complet
Langue(s) souhaitée(s)
Français

Votre mission :

En étroite collaboration avec le Directeur des Ressources Humaines, vos missions seront les suivantes :

  • Vous accompagnez nos opérationnels en répondant à leurs questions et problématiques en droit social.
  • Vous validez les aspects juridiques des contrats de travail et de leurs avenants.
  • Vous managez les procédures disciplinaires et de rupture du contrat de travail.
  • Vous assurez le suivi des contentieux sociaux en relation avec nos avocats.
  • Vous intervenez dans le cadre de la gestion des relations avec les partenaires sociaux. A ce titre, vous préparez les dossiers en vue des réunions des instances représentatives du personnel (CE, DP, CHSCT, DS) et êtes amené à y participer.
  • Vous assurez le suivi des dossiers en matière de santé au travail.
  • Vous intervenez dans le cadre des relations avec les institutions (DIRECCTE, CARSAT,…).

Votre profil :

Titulaire d’un Master en Droit Social, vous avez une expérience significative (1 à 3 ans d’expérience) en entreprise, cabinet d’avocat ou organisation professionnelle.

Vous êtes en veille et avez à cœur d’être constamment à jour de vos connaissances en Droit Social.

Vous êtes rigoureux, possédez un esprit d'analyse et de synthèse, ainsi que de solides aptitudes rédactionnelles. Vous avez un bon relationnel, le sens du service, de l’écoute et savez convaincre. Vous aimez travailler en autonomie, sur plusieurs dossiers à la fois et prendre des initiatives.

Votre maîtrise du Pack Office vous rend parfaitement autonome sur le secrétariat juridique. La connaissance particulière du domaine « santé au travail » sera appréciée.

À compétences égales, priorité aux travailleurs handicapés et autres bénéficiaires de l'obligation d'emploi de l’article L. 5212-2 du code du travail.