Un poste varié

jeunes

 

Pour une grande surface, un petit commerce de bouche ou un producteur du terroir adepte des circuits courts, un bon vendeur en alimentation ou de produits frais représente un atout essentiel. Pôle emploi estime à 1663 le nombre de postes à pourvoir en 2019 dans le Grand Est, des recrutements jugés difficiles dans 68% des cas. Cette profession aux multiples facettes offre pourtant de réelles opportunités d’évolution professionnelle.

 


 

DES COMPÉTENCES CERTIFIÉES

 

Accessible aux jeunes qui souhaitent compléter leur formation initiale, aux salariés dans le cadre de la formation continue (ou par le biais d’une Validation des acquis de l’expérience) et aux demandeurs d’emploi, les Certificats de qualification professionnelle (CQP) sont des titres créés et délivrés par les branches professionnelles pour faciliter leurs recrutements de personnels qualifiés. Le secteur de l’alimentation, notamment la grande distribution, a ainsi développé une série de CQP pour augmenter les compétences de ses vendeurs en produits frais (crèmerie-fromagerie, épicerie, primeurs, boucherie, boulangerie-pâtisserie, poissonnerie, préparateur de commandes, manager de rayons…). La formation s’effectue sur une durée comprise entre 400 et 700 heures, auprès d’un organisme choisi par les entreprises, et qui a signé une charte très rigoureuse en matière de contenu de la formation.

 


 

LES SECTEURS QUI RECRUTENT

 

BOUCHERIES-CHARCUTERIES​

 

VIANDE

 

La viande est sûrement l’un des produits les plus délicats à découper et préparer. Les 1520 boucheries indépendantes de la région (source INSEE 2015) font donc partie des employeurs recherchant des vendeurs qualifiés, tout comme les grandes surfaces, où les rayons traditionnels effectuent un retour en force, car ils correspondent à une demande forte des clients. Pour ceux qui souhaitent un jour s’installer à leur compte en reprenant un établissement, on notera que 50% des bouchers ont plus de 50 ans…

 

BOULANGERIES-PÂTISSERIES

 

boulangerie

 

Avec plus de 5000 boutiques recensées dans le Grand Est, ce secteur figure parmi les recruteurs les plus actifs, d’autant que le poste de vendeur correspond à une évolution forte du marché. La présence d’un boulanger est en effet de moins en indispensable dans une boutique, car les réseaux et franchises multiplient les ouvertures de points de vente dans lesquels les produits (pains, viennoiseries, pâtisseries…) arrivent prêts à cuire ou à présenter, et révolutionnent véritablement le monde de la boulangerie.

 

FRUITS ET LÉGUMES

 

fruits

 

Comme l’indique la très récente d’un CAP primeurs, ce secteur recrute de plus en plus de vendeurs spécialisés, pour répondre aux nouvelles attentes des consommateurs en matière de qualité, de traçabilité et de conseil. Une bonne connaissance des produits, notamment les filières locales, et des manières de les accommoder constituent un atout majeur pour décrocher un emploi. Cela concerne aussi bien la grande distribution que les maraîchers pratiquant la vente à la ferme ou les commerces non sédentaires.

 

Le métier de vendeur de produits frais vous intéresse ?
Découvrez sans attendre les offres d'emploi dans votre région !

Nouvelles offres