Un agent tout terrain

Arrêt maladie, accident, congés maternité ou paternité, formations, vacances… Les agents de remplacement interviennent sur les exploitations agricoles de manière momentanée, en cas d’absence des agriculteurs. Des missions de quelques jours à plusieurs mois qui se caractérisent par une grande variété. Vacataires ou en CDI, ils ont un seul employeur : le Service de remplacement géré à l’échelle départementale.
 

accueil


Par définition, les agents de remplacement travaillent dans plusieurs exploitations chaque année. Ils n’ont pourtant qu’un seul employeur : le réseau des services de remplacement (SR), qui gère leur planning, leurs fiches de paie et leurs déclarations sociales, est structuré par groupements d’employeurs dans chaque département. Leurs équipes organisent le remplacement des exploitants adhérents dans plusieurs cas : congés, formations, maladie, accident, maternité ou paternité, responsabilité professionnelle ou syndicale.
 

En 2018, Pôle emploi a recensé 29 495 projets de recrutement dans le secteur agricole au niveau national, dont 93% de saisonniers. Parmi eux, les agents de remplacement assurent la continuité de l’activité en cas d’absence des exploitants. Gros plan sur une profession à part entière, exercée par 1000 personnes dans le Grand Est, recrutant en permanence et offrant de nombreuses opportunités d’évolution.
 

EN CHIFFRES 
 

Info 1

 

37%  de l’activité des SR en 2018 dans la région est liée à une maladie, un accident ou un décès, 19% à un congé maternité, et 16% à la prise de congés.

+70% C’est la hausse du nombre d’heures effectuées par les agents de remplacement suite à la prise de congés par les exploitants depuis 10 ans.

Nouvelles offres

Plus récentesSalaire