Votre employeur peut-il vous refuser des congés ?

La prise de congés payés est très encadrée (durée, prise de congés la première année, période imposée…) pour protéger à la fois employeur et employés. Dans la majorité des cas, lorsque vous faites une demande de congés, celle-ci est acceptée. Néanmoins, il peut arriver que votre demande soit refusée pour plusieurs raisons.

refus congés employeur

Votre employeur peut vous refuser vos congés pour continuité de service

Le refus de congés payés pour continuité de service fait référence au nombre d’employés en vacances au même moment. Très fréquemment, il vous est demandé dans chaque service de vous mettre d’accord entre collègues pour les dates de vacances. L’objectif étant d’avoir toujours une personne pour assurer la continuité des activités.

En cas de désaccord entre vous, l’employeur peut trancher et donc refuser des congés. Il peut décider de l’ordre des départs en vacances de chacun ou appliquer l’ordre prévu dans la convention collective ou par usage (ancienneté, situation familiale…).

Les périodes d’intense activité peuvent être un motif de refus de prise de congés

Dans chaque secteur, il existe des périodes où l’activité est plus forte. Juillet et août pour les professionnels du tourisme, les soldes pour les boutiques… Et à ces dates, les employeurs ne préfèrent pas laisser partir leurs employés en vacances. Comme, à l’inverse, il y a des périodes de creux pendant lesquelles les entreprises peuvent même fermer et donc imposer ces dates de congés à ses salariés.

Votre employeur peut alors vous indiquer la période à laquelle il est préférable que vous puissiez prendre vos vacances.

Dernier motif de refus de congés : les circonstances exceptionnelles

En plus de périodes fortes définies à l’avance, des circonstances exceptionnelles peuvent venir bousculer le calendrier habituel, à l’image de la crise sanitaire. Elles viennent bouleverser les périodes prédéfinies en matière de congés payés. Ici encore, votre employeur peut juger qu’il a besoin de vous et vous refuser vos dates de congés.

Que faire en cas e refus de votre employeur ?

Si votre employeur vous a refusé vos congés et que vous estimez qu’il n’a invoqué aucun motif valable, vous pouvez contester la décision auprès des Prud’hommes. Néanmoins, si la raison est valable mais que vous décidé tout de même de partir, vous vous exposez à de lourdes sanctions allant jusqu’au licenciement pour abandon de poste.

 

Retour à la liste