Témoignage : Avec le confinement, je me suis (enfin) lancée dans ma reconversion professionnelle

Après avoir entendu deux jeunes entrepreneurs qui ont développé leur entreprise pendant la crise et le témoignage d’une nouvelle salariée qui a intégré une entreprise pendant le confinement, cette semaine nous allons parler reconversion professionnelle. Camille Lee, 28ans, partage avec nous son expérience, comment elle a vécu le confinement et les conséquences sur son avenir professionnel.

Reconversion professionnelle et confinement

Pouvez-vous présenter ?

Après un bref passage en licence de communication, je me suis orientée vers un BTS tourisme puis une école de commerce spécialisée travel management. J'ai eu la chance d'avoir de belles expériences plus ou moins longues à l'étranger et de travailler notamment à Londres dans la production de voyages organisés. Plus tard j'ai continué à travailler dans le tourisme à Lille en tant que commerciale.

Depuis quand pensez-vous à une reconversion professionnelle ?

Je n'y avais jamais réellement réfléchi. Tout s'est fait assez rapidement et naturellement pendant le confinement. Cela fait quelques années maintenant que je fais des petites pâtisseries à la maison, vraiment sans aucune prétention mais à ma grande surprise, j'y ai pris beaucoup de plaisir. Pour blaguer, quelques ami(e)s me disaient « Oh mais tu devrais faire un CAP Pâtisserie ! » . Je n'avais jamais pris cela au sérieux et puis un jour je me suis dit : « et après tout, pourquoi pas ? ».

Qu’est-ce qui vous a détaché de votre domaine pour vous tourner vers un autre ?

L'industrie du tourisme fait actuellement face à des difficultés majeures. Une profonde mutation s'impose notamment pour être un peu plus en adéquation avec les enjeux écologiques actuels. Je chéris le tourisme et peut-être que la vie me mènera à nouveau vers ce secteur d'activité mais ce n'est pas actuellement la période pour s'épanouir ou évoluer.

Quel a été l’élément déclencheur pour vous lancer ?

La crise sanitaire a clairement été l'élément déclencheur. Quitte à passer une année un peu particulière, autant essayer quelque chose de complètement nouveau et un petit peu farfelu ? La pâtisserie débouche également sur plus de possibilités pour se mettre à son compte. J'ai d'ailleurs quelques idées sérieuses en tête !

Qu’est-ce qui a été le plus compliqué dans votre reconversion ?

Trouver une alternance n'a pas été mince affaire mais globalement rien n'a été si difficile. Il y a de nombreuses aides financières déployées pour se former que ce soit en ligne ou en présentiel ! Pour ma part j'ai décidé d'aller à l'école les lundis et mardis et le reste de la semaine en entreprise pour une durée totale de 12 mois.

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui hésite ?

Tout d'abord de ne pas se focaliser sur le terme « reconversion professionnelle » un peu trop brutal et austère à mon goût. Se donner à 100% dans un nouveau projet ne veut pas dire que l'on tire un trait sur son domaine d'activité et ses compétences dites « initiales ». Ce n'est que du plus et rien ne nous empêche de revenir plus tard à notre premier métier ou idéalement, de réussir à lier les deux professions.   

Retour à la liste