Salaire : Comment calculer de tête la différence entre le brut et le net ?

Pour calculer la différence entre un salaire brut et un salaire net, le plus efficace est de pouvoir passer par les simulateurs en ligne qui sont très précis. Ils font le calcul en fonction du statut (cadre ou employé), du taux d’imposition pour le prélèvement à la source, des primes… Néanmoins, y avoir accès, pendant un entretien d’embauche ou en pleine négociation pendant l’entretien annuel, n’est ni très pratique, ni discret. Alors, voici nos conseils pour faire le calcul, de tête, le plus rapidement possible.

Calcul de tête salaire brut net

Salaire brut/net : quels éléments faut-il prendre en compte pour faire le calcul de tête ?

Evidemment, avant chaque entretien ou si vous avez un rendez-vous pour négocier une augmentation de salaire, vous préparez vos prétentions salariales, en faisant des simulations en ligne des salaires brut et net, pour avoir tous les éléments et savoir ce que vous allez demander, et sous quel chiffre vous ne souhaitez pas descendre.

Cependant, il est rare que ce type de rendez-vous se passe comme prévu, et que vous obteniez directement ce que vous espériez. A force de parler chiffres, de les comparer aussi entre les différents statuts (cadre ou employé) et aux avantages liés,  primes… Vous pouvez vite vous y perdre et perdre vos repères, car tous ses éléments sont à prendre en compte dans votre rémunération, et dans le calcul.

Faites un calcul mental rapide pour avoir la différence entre votre salaire brut et votre salaire net

Les charges sont l’élément principal à déduire d’un salaire brut pour obtenir le net, et elles dépendent essentiellement de votre futur statut. Si vous postulez à un emploi qui vous donne le statut de cadre, vous devez déduire 25% environ de votre salaire brut annuel, ou mensuel, pour obtenir le net annuel, ou mensuel. Bon, calculer 25% ou les ¾  d’un salaire, n’est pas non plus hyper simple de tête, sur le moment. Pour le statut de salarié, c’est encore un peu plus difficile puisque là, il vous faut déduire 23% du montant brut annoncé. Pour être au plus près, entraînez-vous donc à retirer rapidement 20 à 25% de la somme annoncée.

A savoir, pour un poste d’employé dans la fonction publique, il faut cette fois déduire 15%, ce qui rend le calcul un peu plus facile. Enfin, pour les travailleurs indépendants, les charges sont de l’ordre de 40 à 50%.

Ce calcul, à travers la déduction des charges, prend en compte différents éléments de la fiche de paie, et elle n’est pas simple à comprendre, comme les cotisations sociales, chômage, de retraite complémentaire. Néanmoins, il ne comprend pas la déduction des tickets restaurants, des conditions et avantages liées à votre future convention collective… Bref, cette technique de calcul, de la différence entre le brut et le net, vous permet uniquement d’avoir un ordre d’idée, et ainsi de ne pas vous décontenancer pendant l’échange !

Retour à la liste