Revalorisation du Smic : pourquoi augmente-t-il ?

Revalorisation du Smic : pourquoi augmente-t-il ?

Revalorisation du Smic : pourquoi augmente-t-il ?

Chaque année, le salaire minimum de croissance (Smic) bénéficie d’une hausse mécanique au 1er janvier. Cette augmentation est calculée selon deux critères :

  • une inflation constatée pour les 20 % de ménages aux plus faibles revenus
  • la moitié du gain de pouvoir d’achat du salaire horaire de base ouvrier et employé (SHBOE)

Au 1er janvier 2021, le Smic avait par exemple augmenté de 0,99 %, pour atteindre un brut horaire de 10,25 euros.

Revalorisation automatique du Smic due à l’inflation

Mais le Smic peut également être automatiquement revalorisé en cours d’année. En effet, le code du travail prévoit une revalorisation du Smic en cours d’année lorsque l’indice des prix à la consommation augmente de plus de 2 % par rapport à l'indice pris en compte lors de l’établissement du dernier montant du Smic. Or, selon les résultats de l’Insee publiés en septembre, l’inflation hors tabac entre novembre 2020 et août 2021 pour les revenus les plus modestes s’élève à 2,2%. C’est la raison pour laquelle le Smic est automatiquement revalorisé en ce mois d’octobre, et ce, dans les mêmes proportions que l’inflation.

Quel est donc le nouveau montant du SMIC ?

Avec une augmentation donc de 2,2%, le Smic horaire brut passera donc de 10,25 euros à 10,48 euros. Le Smic mensuel brut pour une personne à temps plein (sur la base de la durée légale du travail de 35 heures hebdomadaires) passe lui de 1554,58 euros à 1589,47 euros, soit 35 euros bruts supplémentaires.

La dernière hausse du Smic en cours d’année date du 1er décembre 2011. A ce moment-là, l’inflation était de 2,1 %.

Enfin, l’Etat peut également décider de donner un “ coup de pouce “, même si cette méthode de revalorisation reste rare. Le dernier en date remonte à juillet 2012. Alors que l’inflation est de 1,4%, François Hollande, tout juste élu, avait alors donné un coup de pouce de 0,6%, ce qui avait entraîné une hausse du Smic de 2 % .

Selon le ministère du Travail, 13 % des salariés (soit 2,2 millions de Français) étaient rémunérés au Smic en 2020.

Retour à la liste