Pourquoi les réunions en visio nous épuisent-elles et comment y remédier ?

Vous connaissez la fameuse réunionite ? Et bien elle a très rapidement laissé place à la « visionite » avec la mise en place généralisée du télétravail. Et les effets sont malheureusement similaires, voire plus poussés. Après une journée où vous avez enchaîné les réunions sur Teams, Google ou encore Skype et Zoom, vous vous sentez complètement épuisé, bien que vous soyez resté assis sur votre chaise toute la journée. Mais c’est logique et il faut y remédier.

Epuisement réunions en visio

Les visios demandent une plus grande attention ce qui nous épuise

Pas seulement utilisée pour les réunions, la visioconférence est aussi utilisée pour garder le lien avec vos collègues, et vous avez bien raison. Néanmoins, les effets sont les mêmes. Communiquer via une visio demande une plus grande attention. Entre mauvaise connexion, décalage de la transmission, multiplicité des interlocuteurs, votre cerveau est constamment sur-sollicité par rapport à un échange en face à face. Il doit constamment tenter de déceler les expressions du visage, le ton de la voix, les gestes de son interlocuteur pour bien comprendre son message. D’autant plus que par ordinateur interposé il faut choisir entre regarder son interlocuteur dans les yeux et donc en fixant la caméra de son ordinateur ou voir sa réaction à la suite de vos propos en regardant votre écran…

Une position inconfortable et la pression de se voir en visio fatiguent le cerveau

L’écran et la caméra posent un autre problème. Le fait de se voir constamment à l’écran, tout comme pendant les entretiens en visio. Cela a l’air de rien, mais de savoir que le regard est porté sur vous tout au long de la réunion et que vous, vous, voyez constamment apporte beaucoup de pression. Qui n’a jamais réajusté sa position pendant une réunion en voyant son reflet, remis ou ses cheveux ou encore bougé l’écran de l’ordinateur pour trouver un angle qui nous met plus en valeur ? Cette situation entraîne une grande anxiété. Tous les effets mis bout à bout fatiguent donc extrêmement votre cerveau pendant les visioconférences.

Les gestes à adopter pour limiter l’effet d’épuisement des réunions en visio

Détachez votre regard de votre écran toutes les 20min et regardez loin devant vous pendant une vingtaine de secondes.

Evitez les visios quand cela est possible et optez pour un appel téléphonique, un mail, un message. Vous pensez peut-être maintenant que la visio est la solution de facilité et rapidité mais non. Demandez-vous si vous avez besoin de faire un partage d’écran ou de montrer quelque chose à la caméra. Si cela n’est pas le cas c’est que vous pouvez utiliser autre chose que la visio.

Limitez le temps des réunions en visio. Il est recommandé de ne pas dépasser 45min et d’avoir 15min de repos entre deux visioconférences.

Vous n’êtes pas obligé de mettre systématiquement votre caméra .Vous pouvez l’allumer au début de l’échange pour prendre des nouvelles de tout le monde puis l’éteindre pour que votre cerveau puisse se concentrer uniquement sur la voix de votre interlocuteur.

Retour à la liste