Les Hauts-de-France : fleuron logistique national

Les Hauts-de-France : fleuron logistique national

 

Avec 157 000 emplois et plus de 600 entrepôts répartis son territoire, les Hauts-de-France sont la 2e région logistique de France. A la croisée des principaux flux de marchandises, notre région est à la fois proche de Paris et située dans un secteur géographique privilégié entre Benelux, Royaume-Uni et Allemagne, rassemblant un potentiel de 80 millions de consommateurs dans un rayon de 300 km.

La logistique dans les Hauts-de-France

Les Hauts-de-France sont le berceau et le leader historique français de la grande distribution et de la vente à distance. Des activités qui favorisent le développement de l’activité logistique pour assurer la gestion, stockage et conditionnement des produits. C’est donc naturellement que plusieurs entreprises logistiques sont apparues et se sont implantées sur ce territoire.

La métropole lilloise concentre le plus gros volume d’emplois logistique, principalement en lien avec le conditionnement et stockage avant l’acheminement vers le consommateur. Elle est suivie de près par la région de Lens-Hénin, plutôt spécialisée dans le groupage/dégroupage et la rationalisation des flux de marchandises. Vient ensuite le bassin d’Amiens et ses entrepôts non-frigorifiques pour le stockage des produits de la grande distribution.

Euralogistic : premier centre de compétences en Europe

Depuis plus de 15 ans, le pôle d’excellence logistique et supply-chain des Hauts-de-France rassemble les acteurs de la logistique pour valoriser leurs savoir-faire. Dans l’objectif d’optimiser les flux de marchandises, d’informations de financements, Euralogistic met en réseau les entreprises, la recherche et la formation autour de projets innovants.

Equipé d’un campus unique en France, Euralogistic propose des cycles de formation du CAP au Master et veille à former les meilleurs logisticiens du marché. Les grands organismes de formation y sont en lien avec Pôle Emploi et les groupements d’employeurs qui recrutent chaque année parmi les 2500 candidats formés sur place.

Retour à la liste