La réforme chômage une nouvelle fois repoussée

Elle a été vivement critiquée et jamais appliquée pour le moment… La date du 1er avril 2021 est maintenant retenue par le gouvernement qui a annoncé son report en début de semaine, tout comme il a annoncé l’ouverture de 100 000 postes pour les jeunes dans la fonction publique en soutien aux jeunes.

Réforme chômage repoussée

Chômage : la réforme encore une fois repoussée

Pour rappel la réforme chômage était initialement prévue pour le 1er avril 2020, son entrée en vigueur est maintenant fixée à la même date mais de l’année d’après, soit, le 1er avril 2021, selon les annonces faites par le Premier ministre, Jean Castex, le 26 octobre dernier au vu de la crise sanitaire causée par la Covid-19. Néanmoins, le Premier ministre a bien insisté sur le fait qu’elle ne serait pas annulée pour autant, ce n’est qu’une question de mois.

Qu’est-ce que la réforme de l’assurance-chômage ?

Le chômage n’est pas une période facile à vivre et il n’est parfois pas évident de rebondir. Sa réforme est critiquée car elle a pour but de modifier le calcul de l’indemnité chômage journalière. Aujourd’hui, le montant de l’indemnité chômage est uniquement basé sur les jours travaillés des demandeurs d’emploi. Avec la réforme, le calcul de l’indemnité devrait aussi se baser à partir du revenu mensuel moyen, ce qui signifie que les périodes d’inactivité seraient aussi prises en compte dans le calcul. Ainsi l’indemnité chômage baisserait automatiquement.

La réforme prévoit aussi un allongement de la durée de travail sur les 24 derniers mois pour pouvoir prétendre à l’indemnité chômage. Au lieu de 4 mois demandés actuellement, la réforme prévoit un passage à 6 mois travaillés sur les deux dernières années… Rendez-vous le 1er avril 2021 (ou même avant) pour savoir si la réforme est cette fois entrée en vigueur !

Retour à la liste