L’emploi en intérim souffre dans les Hauts-de-France

Alternants, stagiaires, CDD, CDI… Toutes les catégories de contrats ont été touchées depuis la crise sanitaire. L’embauche est à la baisse et notamment dans l’intérim, tous secteurs confondus.

Emploi interim en difficulté Hauts-de-France

Des chiffres en nette baisse partout en France et dans tous les secteurs

L’intérim n’a pas fait exception à cette période morose pour le marché de l’emploi et les embauches. Selon le baromètre de l’intérim établi par Prism’Emploi, en juillet 2020 le travail temporaire a connu une baisse de 26% par rapport au même mois de l’année dernière. Une baisse conséquente pour la période estivale, mais moins forte que les mois précédents. En mai, la baisse enregistrée était de 47,4% par rapport à mai 2019 et de 39% en juin, toujours par rapport au même mois de l’année précédente. Malheureusement, c’est habituellement une période forte pour l’embauche de personnes pour du travail temporaire, notamment dans les zones touristiques comme dans les Hauts-de-France.

Zoom sur les chiffres de l’intérim dans les Hauts-de-France  

Selon les chiffres de la Direccte, le taux de chômage dans les Hauts-de-France est de 9,6%, un taux plus élevé que la moyenne nationale, qui est à 7,6% et le travail temporaire dans la région a lui baissé de 38,9%, toujours selon le baromètre, et donc un chiffre, là encore, supérieur à la moyenne en France.

Au niveau national, les secteurs les plus touchés sont l’industrie et les services. Ces derniers étant principalement pénalisés par l’hôtellerie-restauration qui enregistre une baisse de 67%. En effet, le secteur qui a largement recours à l’intérim pendant cette période n’a pas embauché, ou très peu, en raison du manque d’activité ou de l’absence totale d’activité pendant plusieurs mois et n’avait donc pas besoin ou les moyens d’embaucher pour la saison estivale.  

L’intérim semble reprendre petit à petit des couleurs et de grandes ouvertures ont lieu dans la région, comme Lillenium pouvant entraîner des recrutements, alors restons positifs et n’hésitez pas à consulter nos offres d’emploi sur notre site et sur notre page Facebook.

Retour à la liste