Jeune diplômé : comment valoriser stages et alternances dans un entretien ?

Jeune diplômé : comment valoriser stages et alternances dans un entretien ?

Valoriser stages et alternances

De la même manière que les stages permettent de goûter au monde du travail, l’alternance représente une véritable expérience professionnelle. Des atouts précieux à mettre en avant, surtout lorsque l’on recherche son premier job. Voici quelques conseils pour valoriser vos stages ou votre alternance au cours d’un entretien.

Stages et alternances font partie de votre parcours

On est tous passé par là : à la recherche de son premier emploi, on ne se sent pas forcément légitime, faute d’expérience concrète à nos yeux. Alors on blinde nos CV en veillant à inscrire toutes nos expériences, comme les jobs d’été. Et on oublie bien souvent de valoriser les stages, des expériences pourtant en principe en lien avec votre recherche d’emploi actuelle. C’est une erreur !  Pour les recruteurs, les stages prouvent que vous avez déjà travaillé en entreprise et appris à composer avec ses codes. Même chose pour l’alternance. L’expérience est même plus valorisante car elle s’étale bien souvent sur une plus longue période.

Stages et alternance apportent des compétences

Une expérience professionnelle, quelle qu'elle soit, s'accompagne de l’acquisition de nouvelles compétences.  Tant sur le plan technique que comportemental. Valoriser ses stages ou sa formation en alternance en mettant en avant ses nouvelles compétences est un bon moyen de susciter l'intérêt des recruteurs. Alors ne soyez pas avare de détails à propos de votre savoir-faire et de votre savoir-être lors d’un entretien. C’est même ce qui peut faire la différence !

Valorisez vos stages et alternance pour vous démarquez de la concurrence

Si effectivement il n’y a pas match entre un alternant et un professionnel doté d’une expérience de 10 ans, un jeune diplômé qui a effectué plusieurs stages ou un contrat en alternance peut toutefois avoir un avantage face à un jeune diplômé dépourvu d’expériences concrètes. Profitez-en alors pour développer ces expériences en montrant au recruteur que vous avez été impliqué dans chacune d’entre elles, et en décrivant vos missions et les enjeux auxquels vous avez dû faire face.

Soulignez une première intégration réussie

Si à l’issue de vos stages ou de votre alternance, vos supérieurs ont été dithyrambiques à votre sujet, n’hésitez pas à le faire savoir lors de votre entretien. Vous démontrez par la même occasion votre capacité d’intégration et d’adaptation, ce qui plaît beaucoup aux recruteurs. Fournir une lettre de recommandation peut aussi toujours être utile.

Retour à la liste