Expérience pro, associative ou bénévole, faites la reconnaître grâce à la VAE !

Publié : jeudi 13 septembre 2018 Par

VAE : faites reconnaître votre expérience pro

Vous avez acquis des compétences au cours d’une expérience personnelle ou professionnelle mais n’avez pas le diplôme qui va avec ? Aujourd’hui, vous pouvez la faire reconnaître grâce à la VAE : Validation des Acquis de l’Expérience. Adoptée en janvier 2002 par la loi de modernisation sociale, la VAE permet d’obtenir une certification attestant de vos compétences sans passer par la case formation. Les Chasseurs d’Emploi vous expliquent tout.  

La VAE, c’est quoi ?

La VAE permet de reconnaître vos compétences acquises dans le cadre d’une activité salariée, non salariée ou bénévole, pour obtenir un diplôme, titre ou certificat de qualification professionnelle. Vous pouvez la faire dans le cadre d’une démarche individuelle ou elle peut être demandée par l’employeur. Attention cependant, elle doit être inscrite au RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles) pour être prise en compte.

La VAE, c’est pour qui ?

Pour prétendre à la VAE, vous devez justifier d’au moins un an d’expérience professionnelle (en rapport avec la certification visée), associative ou bénévole, continue ou non, en France ou à l’étranger. Vous pouvez la demander quel que soit votre âge, votre nationalité, votre statut et niveau de formation.

La VAE, pourquoi ?

Les raisons de se laisser tenter par une VAE sont multiples :

  • Obtenir une certification, un titre professionnel, un diplôme sans passer par la case formation,
  • Obtenir un niveau de qualification permettant d’accéder à une formation d’un niveau supérieur ou de s’inscrire à un concours,
  • Valider son expérience pour soi,
  • Faire reconnaitre ses compétences,
  • Sécuriser son parcours pro,
  • Changer d’emploi,
  • Evoluer professionnellement,
  • Obtenir une augmentation ou une promotion professionnelle,
  • Développer sa confiance en soi

LA VAE, comment ?

Avant de se lancer dans une démarche VAE, sachez qu’elle se planifie dans le temps et demande de bien se renseigner sur le sujet pour monter son dossier correctement. Le processus est assez long, un an en moyenne, il faut donc s’organiser et y passer du temps en dehors de vos horaires de travail surtout si vous préparez votre dossier vous-même.

Si la VAE est à l’initiative de l’employeur ou prise en charge par votre école, les démarches seront plus simples pour vous. Il suffit de déposer un formulaire de candidature et de joindre des justificatifs auprès de l’organisme certificateur. Une date de session d’évaluation est ensuite proposée par l’établissement dans les douze mois qui suivent l’acceptation de votre candidature. Pendant cette année, vous devrez rédiger un dossier de validation afin de permettre au jury d’évaluer si vous acquis les compétences requises pour la certification que vous demandait. Pour compléter l’examen de votre dossier rédigé, le jury peut aussi vous convoquer à un entretien et proposer une mise en situation professionnelle réelle ou reconstituée.

Retour à la liste