Entretien d’embauche : Top 10 des questions les plus posées (et les réponses !)

Evidemment un tas de questions différentes peuvent être posées en entretien d’embauche, mais beaucoup d’entre-elles reviennent souvent, et elles en disent plus que ce que vous pouvez imaginer, sur vous et sur votre façon de travailler. Nous vous aidons donc à préparer vos réponses.

10 questions entretien

Pouvez-vous vous présenter ?

C’est souvent la première question posée en entretien d’embauche et pas question de vous louper. Il s’agit ici de bien démarrer et de passer rapidement en revue votre parcours professionnel tel qu’il est détaillé sur votre CV. Soyez concis, mais précis et convaincant, en mettant notamment en avant les tâches et missions en rapport avec le poste convoité.

Pourquoi avez-vous quitté votre précédente entreprise ?

Si vous étiez en CDI, les recruteurs aiment beaucoup savoir ce qui vous pousse à chercher ailleurs. Ici, n’avouez jamais être en conflit, si c’est le cas, avec votre employeur ou des collègues. Optez plutôt pour des réponses positives et vague « une envie de changement, je suis arrivée au bout de ma mission, je cherche un nouveau challenge… ».

Si j’appelle votre ancien manager, qu’est-ce qu’il dirait de vous ?

Bon, ici il faut vraiment réfléchir à la réponse que vous allez donner, surtout si vous vous êtes quittés en mauvais terme. Souriant, impliqué, toujours positif, bienveillant, bel esprit d’équipe… Essayez de vous remémorer vos entretiens annuels par exemple, et les choses positives qui ont été dites sur vous. Si vous avez une lettre de recommandation, c’est encore mieux !

Pourquoi avez-vous postulé à notre offre ?

Vous devez absolument montrer que vous n’êtes pas là par hasard, que ce n’est pas un entretien parmi tant d’autres. Vous devez citer les éléments de l’offre qui ont attiré votre attention : les missions, le challenge à relever, l’entreprise en elle-même, ses valeurs… Et les mettre en parallèle avec vos compétences.

Pourquoi pensez-vous être le candidat idéal pour ce poste ?

Vous devez ici vous mettre en valeur, mais pas trop non plus. Répondez sincèrement à la question et comme expliqué juste au-dessus, montrez que vous vous sentez capable de prendre en main les missions proposées, car vous vous êtes déjà illustré dans ce domaine, sur ces tâches. Et le recruteur enchaînera sûrement avec la prochaine question…

...Quelle a été votre plus grande réussite, selon vous, dans votre poste précédent ?

Ce n’est pas que le chargé de recrutement ne veut pas vous croire sur parole, mais il préfère avoir des exemples concrets, pour comprendre votre manière de travailler et comment vous jugez vous-même votre travail. Cela fait partie de la méthode STAR, très fréquemment utilisée en entretien d’embauche aujourd’hui. Expliquez donc une situation compliquée dont vous vous êtes brillamment sortie ou des objectifs largement atteints. Surtout choisissez un exemple qui pourrait aussi se présenter avec le poste pour lequel vous postulez.

Et un échec ?

Il fallait s’y attendre, qui dit mise en avant du positif, dit mise aussi en avant de ce qui a pu être plus négatif. Et c’est en ce sens que préparer en avance les réponses aux probables questions posées en entretien d’embauche, est primordial, car ce genre de réponse est compliquée et très attendue. L’idée ici est de voir si vous vous sortez toujours de situations complexes, que vous ne baissez pas les bras et que vous allez jusqu’au bout, même en cas d’échec. Donc soyez honnête, le recruteur cherche aussi à savoir si vous avez analysé la situation avec le recul et que vous avez tiré un bilan de cette situation, pour peut-être être plus armé, si le problème se présente à nouveau.

Où vous voyez-vous dans 5 ans ?

Cette question revient presque systématiquement depuis plusieurs années maintenant. Le recruteur essaye de savoir si vous êtes une personne réfléchie, ambitieuse, qui cherche à se construire un avenir professionnel cohérent et réaliste. Alors, si vous ne l’avez pas encore fait, c’est maintenant !

Quelles sont vos prétentions salariales ?

Un autre incontournable, la question du salaire. Soit en postulant à l’offre vous aviez une fourchette de salaires et c’est donc plus facile. Soit vous n’avez aucun indicateur, sauf votre salaire actuel et vos envies. Renseignez-vous sur les prix du marché et mettez-vous en tête un salaire sous lequel vous ne voulez pas descendre. Apprenez aussi à calculer rapidement et de tête la différence entre salaire brut et salaire net, pour ne pas vous faire avoir pendant l’entretien.

Avez-vous des questions ?

Pour conclure, les chargés de recrutement aiment beaucoup inverser la situation en fin d’entretien pour savoir si vous aussi, vous avez des questions. C’est très positif de prendre la parole à ce moment pour poser une question. Demandez des éclaircissements sur des choses que vous n’avez pas compris,  si vous avez besoin de plus d’informations sur un point, comme sur le nombre de personnes dans l’équipe, la hiérarchie, la description d’une journée type ou encore sur les prochaines étapes du recrutement. Vous montrerez votre implication.

Si tout était vraiment très clair, et que vous ne voyez pas ce que vous pouvez demander de plus, dites-le sincèrement et faite un petit récapitulatif rapide en terminant par dire que le poste vous intéresse toujours vivement et que vous espérez avoir rapidement des nouvelles !

Retour à la liste