Entretien : Comment faire d’un profil atypique, une force ?

Etre en dehors du cadre n’est pas toujours évident à défendre, et ce, dans tous les domaines. Mais avoir un profil atypique doit toujours être vu comme une force, et non une faiblesse. Explications.

Profil atypique

Qu’est-ce qu’un profil atypique ?

Expériences variées, sans lien les unes avec les autres, peu ou très diplômé, parcours loin d’être classique ou encore forte personnalité… Un profil atypique possède une de ces caractéristiques ou même l’intégralité d’entre-elles. Il ne s’attache pas à répondre à des offres d’emploi uniquement en rapport avec son passé professionnel, il va là où il a envie d’aller, et où il pense pouvoir relever de nouveaux défis.

Profil atypique : Montrez en quoi il peut être un atout

Les profils atypiques sont tous différents, mais pourtant, ils possèdent une particularité commune : cette force d’aller toujours de l’avant. Ils ont des compétences transversales et ne s’arrêtent pas à ce qu’ils ne connaissent pas, ou à ce qu’ils n’ont jamais fait. Dynamisme, autonomie, créativité, énergie, curiosité, les caractérisent.

Et c’est bien cela qu’il faut pouvoir mettre en avant. Si vous vous reconnaissez dans ce type de profil, n’hésitez pas à préparer votre argumentaire sur votre parcours, vos choix, vos précédents emplois, en amont d’un entretien, pour montrer concrètement que vous possédez ces qualités.

Vous devez aussi vous préparer à la liste des questions automatiquement posées, car profil atypique ne veut pas dire non plus entretien sur-mesure. Les recruteurs ont besoin d’être rassurés sur des points précis, car pour eux, recruter un profil particulier semble parfois délicat.

Mettez en avant que vous savez que l’entreprise prend un risque

Les profils atypiques semblent alors posséder de nombreux atouts. Pourtant, les recruteurs peuvent trouver que les embaucher reste un risque. Le risque de ne pas réussir à bien les encadrer ou de trop les encadrer. Le risque qu’ils ne restent pas longtemps dans l’entreprise, de par leur besoin constant d’acquérir des compétences supplémentaires. Les compétences sont d’ailleurs de plus en plus valorisées et recherchées par les chargés de recrutement, au-delà même des diplômes.

Alors, n’hésitez pas à prendre les devants pendant un entretien. Montrez que votre capacité d’adaptation, votre transversalité et votre envie constante de vous intéresser à de multiples sujets ne riment pas, non plus, avec instabilité. Mettez en avant que votre particularité est aussi de vouloir aller dans le fond de vos missions et de vos tâches. Les recruteurs doivent comprendre qu’ils peuvent vous faire confiance. Vous devez montrer que vous êtes capable de vous canaliser. Vous pouvez poser, vous aussi des questions, pendant l’entretien. Vous pourrez ainsi montrer votre réel intérêt pour le poste.

En parlant ouvertement de votre parcours et de votre manière de fonctionner, il pourra, pourquoi pas, faire évoluer le poste, vous donner des missions supplémentaires qu’ils ne pensaient pas inclure dans ce poste !

Retour à la liste