Entretien : Comment faire bonne impression dès le 1er contact par téléphone ?

Le 1er échange téléphonique dans le cadre d’un recrutement ne doit pas être pris à la légère. C’est un vrai moyen pour les recruteurs d’affiner leur première sélection de candidats. Il est donc primordial de faire bonne impression.

Premier contact téléphonique

L’échange téléphonique : un 1er contact et un 1er entretien dans le processus de recrutement

Cela commence en général par votre téléphone qui sonne, c’est un numéro que vous ne connaissez pas, vous décrochez et après s’être présentée la personne vous demande : « Vous avez 5 minutes pour qu’on puisse échanger sur votre candidature ? ». Forcément, vous dites oui, que ce soit le cas ou non, car vous ne souhaitez pas rater ce moment. Pourtant, il est préférable de prendre votre temps, d’être dans un environnement calme, de vous isoler, et de pouvoir vraiment prendre le temps de répondre aux questions.

Car, même si cet échange paraît rapide et anodin, et n’est pas à confondre avec les entretiens passés par téléphone ou en visio, en raison de la crise sanitaire, le premier contact par téléphone fait partie intégrante du processus de recrutement. Cela signifie que vous avez passé l’étape de la sélection de votre CV et que vous êtes sur la liste pour participer, ou non, aux entretiens d’embauche physiques. Alors, il est préférable d’être performant et de faire directement bonne impression.

Mettez-vous en mode entretien d’embauche dès les premières secondes de l’échange téléphonique

Une fois que vous êtes bien à l’écart et prêt à vous concentrer sur votre interlocuteur, vous devez faire un effort de mémoire pour bien vous rappeler de quel poste et de quelle entreprise il s’agit. Il est très rare de répondre à une unique offre d’emploi. En général, vous avez envoyé plusieurs CV et lettres de motivation, alors il est difficile de se remémorer en quelques secondes la fiche de poste et l’offre associée, c’est pourquoi les outils de suivi de candidature sont très utiles !

N’hésitez pas à demander à votre interlocuteur de vous détailler l’offre, de façon subtile, si vous ne vous en souvenez pas complètement et que vous souhaitez avoir tous les éléments en main pour réussir votre 1er échange téléphonique. Evidemment il ne faut pas lui dire : «  Vous savez, j’ai postulé à tellement de postes que je ne me souviens pas ». Soyez plus modéré, de toute façon, vous allez forcément vous souvenir d’une partie du poste, alors il suffit d’être sincère et de dire : « Bien sûr, je m’en souviens, mais je veux bien que vous me l’expliquiez plus en détails ». Vous ferez bonne impression. Les chargés de recrutement ne sont pas dupes. Ils savent très bien que vous ne pouvez pas vous en souvenir parfaitement, et ils vous proposent en général de commencer l’échange téléphonique en vous détaillant le poste.

Ensuite, ils vous demandent si vous êtes toujours intéressé et ce qui a retenu votre attention dans l’annonce. Justement pour voir si vous postulez à la pelle ou si vous faites uniquement une sélection de ce qui vous intéresse vraiment. N’hésitez donc pas à être précis, et à détailler si c’est les missions qui vous intéressent vraiment, ou l’entreprise, et en quoi l’un ou l’autre, ou même les deux, correspondent à votre recherche.

Enfin, pour conclure ce premier échange téléphonique au vue d’un éventuel prochain entretien, le ou la chargé de recrutement va vous demander vos prétentions salariales. Soyez franc et honnête, une fois le chiffre donné, vous ne pourrez plus revenir en arrière, car cela entre aussi en jeu dans la sélection pour la prochaine étape !

Retour à la liste