Emploi : A quoi s’attendre pour 2021 ?

Fini 2020, bonjour 2021 ! Alors quelles perspectives pour l’emploi ? Difficile à dire en cette période de crise sanitaire qui dure depuis un an déjà.

Perspectives emploi 2021

Emploi : 2021 sur la trace de 2020 ?

Effondrement des offres d’emploi au premier confinement, regain au déconfinement, changements dans le classement des métiers les plus recherchés, place aux métiers dits « essentiels », mise en lumière des salariés de ces domaines, recherche de personnel en urgence dans les métiers de la santé, découverte du chômage partiel, de l’attestation de déplacement pour se rendre sur son lieu de travail… L’année 2020 a connu son lot de bouleversements et n’a pas été de tout repos pour les salariés et les employeurs. Et pour le moment, le début de l’année 2021 semble se poursuivre sur cette base. Jusqu’au 7 janvier 2021, pour le moment, le chômage partiel est prolongé, les restaurants sont toujours fermés, tout comme tous les établissements liés à la culture et le télétravail continue d’être la règle.

Le recours au télétravail massif : le grand changement de 2020

Et oui le télétravail est le grand gagnant de cette année, un accord a même été signé au niveau national.  Les entreprises, souvent très réticentes à ce mode de travail, ont été obligées de s’y mettre, pour les métiers et postes qui le permettaient. Une nouvelle organisation s’est donc mise en place, comme la multiplication des réunions en visio, l’alternance du nombre de salariés sur place, le port du masque… Et si la Covid-19 disparaît enfin en 2021, le télétravail, lui, va peut-être rester. De nombreuses entreprises travaillent à l’instauration du télétravail, même hors période de crise, car il apporte de nombreux bénéfices aux salariés mais aussi aux entreprises. Cependant, le télétravail ne convient pas à tout le monde. Des employés souffrent de cette solitude engendrée par cette organisation, alors l’année 2021 devra être celle du juste équilibre…

2021 : Quid du chômage et des métiers qui vont recruter

Les chiffres du chômage ont eux aussi beaucoup varié pendant l’année 2020. Pour 2021, le Banque de France, craint une répercussion sur le premier trimestre 2021, avec un pic proche de 11%. Néanmoins, après la destruction de nombreux emplois sur 2020, le Banque de France planche sur 125 000 créations de postes pour 2021. Mais tout cela n’est qu’hypothétique, comme le souligne la BdF, qui nuance ses propos du fait de la difficulté à prévoir dans le contexte actuel. Côté emploi, un top 10 des métiers qui devraient le plus recruter en 2021, a déjà été établi, et il est très similaire aux métiers dit essentiels qui ont massivement recruté pendant le confinement et la crise sanitaire. Tout est très incertain mais l’essentiel est de se mettre dans un bon état d’esprit pour attaquer l’année. Alors en route pour 2021…

Retour à la liste