Comment justifier « un trou » dans son CV ?

Le CV, ce document analysé en 30 secondes par les recruteurs qui contient pourtant tant d’informations, se doit d’être irréprochable. Et souvent irréprochable pour les recruteurs signifie cohérent et sans « trou ». Néanmoins chaque parcours professionnel est singulier et peut contenir des périodes de creux pour beaucoup de raisons différentes. Il suffit de pouvoir les expliquer et les justifier.

justifier d'un trou dans son CV

« Trou » dans son CV : miser sur la franchise et la transparence

Congé parental, chômage, année sabbatique… Il existe une multitude de raisons pouvant expliquer un trou dans un CV et il n’est pas nécessaire d’en faire un sujet tabou pendant un entretien. Ce moment fait partie de votre vie personnelle et professionnelle et il sera toujours présent. Chaque parcours est différent, vous pouvez rencontrer des obstacles, vous avez fait des choix et vous vous êtes adapté… Ce choix vous appartient. L’essentiel est de pouvoir en parler de manière franche et honnête, aussi via votre langage corporel, sans bien sûr, entrer dans les détails les plus intimes de votre vie personnelle. Et puis, dites-vous bien que le recruteur en face de vous peut avoir vécu des situations similaires. 

Rien n’est perdu, mettez en avant ce que ce « trou » dans votre CV vous a apporté

Que vous aillez subi ou choisi cette période de transition ou de creux vous devez pouvoir la tourner à votre avantage, car vous vous êtes forcément occupé pendant ce temps, peut-être sur des projets plus artistiques, sur une formation ou simplement en prenant du temps pour vous, mais dans tous les cas, vous êtes sur le point d’avoir un entretien, c’est que vous avez remis le pied à l’étrier et que vous souhaitez reprendre maintenant, alors préparez simplement votre discours pour justifier ce « trou ». Pas besoin d’inventer des projets de création d’entreprise ou autre grand discours, soyez juste honnête : « J’ai pris le temps de savoir ce dont j’avais vraiment envie, j’ai fait le point sur mon parcours, j’ai malheureusement fini mon CDD et l’entreprise n’a pas souhaité le renouveler je me suis donc concentré sur les recherches d’emploi…» Les recruteurs peuvent tout entendre et comprendre, d’autant plus si vous arrivez à lui montrer les effets que ça a eu sur vous et ce que cela vous a permis de faire. « En parallèle j’ai pu renouer avec une activité sportive que j’avais arrêté et je me suis rendu compte que ça m’aide beaucoup à être en forme, à renouer avec l’esprit d’équipe, je me suis passionné pour un sujet et j’ai pu creuser pour en apprendre beaucoup plus, j’ai donc réalisé que j’ai toujours envie d’en apprendre et d’en savoir plus… » Ne doutez pas de cette période de creux et surtout concentrez-vous sur ce que cela vous a permis de faire et peut-être permis d’apprendre sur vous !

Retour à la liste