Comment et à qui demander une lettre de recommandation ?

Pour les recruteurs il n’est parfois pas évident de faire la différence entre plusieurs candidatures au parcours sensiblement similaire, et c’est là que la lettre de recommandation peut faire toute la différence. Elle doit pouvoir donner un maximum d’informations sur vous, dans le contexte professionnel. La lettre de recommandation ne peut donc pas venir de n’importe qui…

Lettre de recommandation

Lettre de recommandation : à qui demander ?

Contrairement aux idées reçues une lettre de recommandation ne doit pas forcément être écrite par le PDG de votre précédente entreprise, surtout si vous ne travailliez pas directement avec lui. Il faut que votre lettre de recommandation puisse donner des informations utiles, et non banales, sur votre façon de vous comporter en équipe, par exemple, et sur votre implication. Les recruteurs ne cherchent pas à lire une recommandation impersonnelle, ils souhaitent en savoir plus sur vous, à travers des informations concrètes données par quelqu’un qui a travaillé avec vous.

C’est pourquoi votre précédent N+1 est souvent la personne la plus adepte à la rédiger. Il peut témoigner de votre régularité dans le travail, de votre force de proposition, votre créativité, votre optimisme… Plus rare, mais tout aussi révélatrice, la lettre de recommandation rédigée par un client. Pour un commercial, par exemple, il peut être très intéressant de demander à un de ses anciens clients de rédiger une lettre de recommandation. Cela peut montrer une autre facette de son travail, tout aussi importante pour ce type de poste, que le recruteur aurait du mal à voir, même en utilisant la méthode STAR en entretien d’embauche.

Les informations à fournir pour obtenir une bonne lettre de recommandation

Dans tous les cas, il faut mettre les formes pour demander votre lettre de recommandation car, contrairement à une demande de référence, c’est vous qui en faites la demande à votre précédent employeur. De toute évidence, si vous êtes parti en claquant la porte de votre précédente entreprise ou que vous avez été licencié pour faute grave, vous devriez éviter de leur demander une lettre de recommandation, même en y mettant toutes les formules de politesse au monde. Tournez-vous donc vers un meilleur contact que vous pouvez directement appeler. L’idéal est vraiment d’avoir la personne au téléphone pour lui expliquer. Ainsi, elle appréciera le geste et l’effort d’avoir appelé, et pourra se mettre à la rédaction de la lettre de recommandation avec plus d’entrain.

Mais si vous savez que c’est une personne très débordée et que vous aviez l’habitude d’échanger par SMS, par exemple, vous pouvez tout à fait lui en envoyer un, lui expliquer rapidement et demander s’il a un peu de temps pour en parler par téléphone. Enfin, dernière option, bien sûr, le mail. Si vous n’osez pas trop appeler ou si vous savez que la personne n’est pas facilement joignable par téléphone, il ne vous reste plus qu’à envoyer un mail qui détaille votre demande.

Peu importe le moyen choisi, il faut que vous soyez très précis. Au plus la personne aura de détails sur le poste visé et les missions associées, au plus elle pourra rédiger une lettre de recommandation pertinente pour le recruteur. Vous pourrez ensuite l’envoyer par mail, avec votre mail de motivation, au chargé de recrutement, pour avoir une candidature qui fait la différence !

Retour à la liste