Bilan de compétences : point de départ vers une reconversion professionnelle

Bilan de compétences : point de départ vers une reconversion professionnelle

Bilan de compétences

La reconversion professionnelle n’est plus un sujet tabou.  Car au cours de sa carrière, il est normal de douter : mon travail me correspond-il vraiment ? Est-ce que je m’imagine faire la même chose pendant encore des années ? Ais-je besoin d’évoluer ? Ou encore cette interrogation, que la crise sanitaire a insinuée dans l’esprit de beaucoup : est-ce réellement en accord avec mes valeurs ?  Pour tenter d’obtenir des réponses à ces questions, pourquoi ne pas réaliser un bilan de compétences ?

Le bilan de compétences, un outil pour une reconversion

Si l’idée d’une reconversion professionnelle trotte dans votre tête, le bilan de compétences peut en effet vous aider à y voir plus clair. Mais comment se passe un bilan de compétences, au juste ? Différents organismes, tels que la CCI, le proposent. Il se réalise souvent avec l’aide d’un consultant, lequel  confronte ses interlocuteurs à leurs interrogations actuelles, afin que ces derniers dessinent potentiellement une nouvelle voie professionnelle. Le bilan de compétences se décline en trois étapes. D’abord un entretien, au cours duquel le consultant recense les besoins de la personne et les pistes à explorer. Une phase préliminaire qui permet au consultant d’estimer la durée nécessaire pour dresser un bilan de compétences efficace. Sachant qu’en général, cette durée varie entre 15 et 24 h selon les profils. Vient ensuite la phase d’investigation consistant à creuser les pistes évoquées précédemment, tout en se livrant par exemple à des tests de personnalité pour affiner encore un peu plus les recherches en fonction des besoins, des valeurs et du parcours du bénéficiaire. Au regard des échanges, le consultant peut également vous proposer des métiers potentiellement compatibles et où il y a des offres d’emploi. Enfin, une synthèse est réalisée. Celle-ci résume les conclusions du bilan de compétences.

Etre moteur dans sa reconversion

S’il arrive parfois que le cheminement intérieur induit par le bilan de compétences accouche d’une réelle piste de reconversion, il n’est pas rare non plus que ce processus vous conforte dans votre métier actuel. Le but principal du bilan de compétences est avant tout de faire un point sur sa vie professionnelle, sur soi-même, et d’évacuer quelques doutes. C’est à partir de ce constat que l’on peut juger l’efficacité du bilan de compétences. Et encore fois, tant pis si à l’issue de celui-ci, aucune piste de reconversion concrète ne se dégage. Valorisez plutôt votre propre démarche et tournez-vous vers d’autres outils pour compléter votre processus de reconversion.

Le prix du bilan de compétences varie selon les organismes. Il se situe généralement entre 1200 et 2000 euros HT. Depuis le 1er janvier 2017, le bilan de compétences peut être financé grâce au compte personnel de formation (CPF).

 

Retour à la liste