Annonce du couvre-feu par Emmanuel Macron : quels impacts sur le monde du travail ?

Le couvre-feu est la mesure phare du tant attendu discours du Président le République de mercredi dernier. 95 communes de la métropole lilloise, placées en alerte maximale, doivent respecter le couvre-feu, instauré de 21h à 6h et pour un minimum de 4 semaines, dans le but de freiner le regain de l’épidémie de la Covid-19. Mais la mesure fait débat, notamment pour les professionnels des secteurs de l’hôtellerie-restauration, de la culture, du sport, de l’événementiel… une nouvelle fois fortement impactés et qui vont encore devoir avoir recours au chômage partiel. C’est tout le monde du travail qui doit encore s’adapter en favorisant de nouveau le télétravail et en préparant des nouvelles attestations dérogatoires de déplacements.

annonce couvre feu macron

L’instauration du couvre-feu, nouveau coup dur pour l’hôtellerie-restauration, la culture, le sport…

Nouveau coup dur pour les secteurs de l’hôtellerie-restauration, de la culture, du sport, du tourisme... Avec le couvre-feu, les théâtres, les salles de spectacle et les cinémas vont de nouveau fermer, tout comme les restaurants, à partir de 21h. Pas facile de faire son chiffre dans ces conditions… Alors tout comme pendant le confinement, les restaurants ont l’autorisation de pratiquer la livraison à domicile s’ils le souhaitent, mais ils ne pourront pas tous le faire…

Travail : Le dispositif du chômage partiel prolongé avec le couvre-feu

C’est pourquoi l’Etat a annoncé la prolongation, avec la mise en place du couvre-feu, du chômage partiel jusqu’au 31 décembre, notamment pour ces secteurs fortement impactés. Les entreprises pourront aussi avoir recours aux prêts garantis par l’Etat, avec un début de remboursement l’année d’après, jusqu’au 30 juin 2021, au lieu du 31 décembre 2020. L’Etat a aussi annoncé le renforcement du fonds de solidarité et son élargissement aux TPE et PME qui se verront ainsi exonérées de cotisations sociales.

Reprise de l’épidémie de la Covid-19 : Le télétravail à privilégier selon Emmanuel Macron

Depuis le confinement, le télétravail a souvent été largement adopté mais aussi parfois déjà oublié. Mais lors de sa dernière allocution, en plus de la mise en place du couvre-feu, le Président de la République a insisté sur le recours au télétravail dans les entreprises, dans la mesure du possible, et au minimum à 2-3 jours par semaine, pour éviter de transformer les entreprises en clusters.

Couvre-feu : Une dérogation et des exceptions pour les travailleurs de nuit

Avec le couvre-feu, une nouvelle attestation de déplacement sera nécessaire pour se déplacer donc, entre 21h ou 6h, mais toujours avec un motif. Elle pourra être utilisée en cas d’urgence, médicale par exemple, et une attestation employeur devra être fournie aux salariés s’ils travaillent ou  doivent se rendre sur leur lieu de travail dans ces horaires.

Retour à la liste