4 excellentes raisons de ne pas faire d’heures supp'

Surmené, vous faites tous les jours des heures supplémentaires ? Selon votre patron, cela vous fait gagner en productivité ? Grâce à ces 4 bonnes raisons, nous vous prouvons qu'il a tout faux. 

 

Pourquoi ne pas faire d'heures supplémentaires ?

1. Les heures supplémentaires impactent votre santé

Selon plusieurs études scientifiques, les heures supplémentaires ont de réelles conséquences physiques, mentales, émotionnelles et sociales. Elles augmentent les risques de développer une maladie cardio-vasculaire, poussent à consommer davantage d’alcool et de tabac, cause une prise de poids anormale (surtout chez les hommes) et instaurent des problèmes relationnels importants. En outre, les personnes concernées risquent plus facilement de tomber en dépression, sont plus fatiguées, stressés, diminuent leur système immunitaire, et bien d’autres…

2. Les heures supp’ sont contre-productives

Au-delà des 50 heures de travail par semaine, on devient moins productif. Ainsi, une tâche qui requiert habituellement vingt minutes peut facilement prendre le double du temps lorsque la fatigue s’en mêle. Une enquête de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) réalisée auprès de 50.000 employés dans 36 pays explique que "les travailleurs les plus productifs passent moins de temps au bureau."

3. Turnover et perte de vitesse de l’entreprise

Selon un rapport du département scientifique américain de la santé (2004), 54 % des entreprises qui font trop travailler leurs employés, enregistrent un taux d’absentéisme dépassant les 9 %. De plus, chez les cadres, la productivité chute de 25 % si les 60 heures de travail hebdomadaires sont atteintes voire dépassées.

4. Les heures supp’ nuisent à votre carrière

La fatigue, le stress et toutes les autres conséquences désastreuses qui découlent des heures supplémentaires poussent le salarié a moins s’impliquer, à être moins concentré, moins motivé pour son travail. Ce qui, en somme, lui offre naturellement moins de chances de décrocher une promotion.

Retour à la liste