3 conseils pour dire ce qui ne va pas à votre manager

Avec cette période compliquée de crise sanitaire, de confinement, de télétravail et de retour au travail : il est légitime de pouvoir se sentir mal, d’avoir certaines difficultés et l’idéal est de pouvoir l’exprimer simplement et facilement avec son employeur ou son manager, mais cela n’est pas chose facile. Pourtant la communication au travail est un élément clé pour le bon déroulement de ses missions et pour entretenir de bonnes relations avec ses collègues et ses supérieurs. Alors voici quelques conseils pour exprimer sereinement ce qui vous pèse.

dire ce qui ne va pas

Conseil n°1 : Ne laissez pas les choses s’envenimer, parlez rapidement à votre manager de ce qui ne va pas

Vous allez dire : « Facile à dire mais pas facile à faire ». Nous vous avons posé la question sur Facebook : « Arrivez-vous à parler à votre manager quand quelque chose ne va pas au travail ? » et vous êtes 52% à avoir choisi l’option : « Non c’est compliqué », plutôt que « Oui facilement ». Bien sûr, être face à son manager pour lui dire des choses négatives n’est pas évident et demande surtout de la diplomatie. L’idée n’est pas de lui faire une liste de reproches mais plutôt d’être dans le dialogue et de lui exprimer ce qui a pu vous déplaire, ou vous gêner, sans attendre trop longtemps pour ne pas ruminer et donc devenir une bombe à retardement, ce qui peut même parfois vous amener à démissionner. Demandez à votre manager s’il a un moment dans la semaine pour discuter rapidement et surtout, prenez le temps de préparer l’échange.

Conseil n°2 : Posez-vous et notez ce qui ne va pas pour avoir des exemples face à votre manager

Maintenant que vous savez quand vous allez pouvoir parler pour dire à votre manager ce qui ne va pas, il faut que vous puissiez exprimer sincèrement et sereinement vos points de désaccord, vos réticences ou encore vos problèmes, qui n’ont peut-être aucun rapport avec votre manager, mais qui impactent votre travail et qui peuvent donc poser problèmes. Listez tout ce qui ne va pas, sans filtre. Laissez cette liste de côté avant d’y retourner et de reprendre point par point ce qui est factuel, objectif de ce qui est subjectif et seulement du ressenti ou de l’interprétation. Et posez-vous des questions comme «Quelle est la situation ? Quels sont les faits ? Qu’est-ce qui dépend de moi ? Qu’est-ce qui dépend de moi ? Comment je vis cette situation de travail ?... » pour comprendre ce que cela engendre émotionnellement sur vous.

Conseil n°3 : Ne dites pas seulement ce qui ne vas pas, proposez des solutions à votre manager

Comme vous avez identifié les points de désaccords et de frictions, l’idée est d’avoir une discussion constructive et donc d’amener des solutions, encore une fois il ne faut pas uniquement être dans le reproche. Ainsi vous montrez votre bonne volonté et l’envie que tout se passe bien à l’avenir. Formations, moyens, point réguliers, temps … il y a toujours des solutions. C’est le moment d’en parler sincèrement et de transformer ce qui ne va pas en positif après la discussion.

Retour à la liste