Travail : 3 conseils pour bien vivre le reconfinement entre télétravail et chômage partiel

C’est reparti pour un tour ! Avec le reconfinement, il faut transformer à nouveau son salon en espace de travail ou alors trouver de quoi s’occuper pendant le chômage partiel… Alors gardez le rythme, ne vous laissez pas aller, gérez votre stress et tout va bien se passer !

mieux vivre reconfinement

Reprenez le rythme et gardez de bonnes habitudes avec le reconfinement

Bon cette fois nous avons peut-être l’avantage d’être déjà prêts car la situation n’est malheureusement plus inédite. Vous savez comment vous isoler pour télétravailler et pour vous recréer un environnement de travail à la maison. Il faut maintenant garder le moral et se faire à l’idée que le télétravail va sûrement être la règle majeure des prochains mois, et peut-être même des prochaines années. On oublie le métro-boulot-dodo et on adopte le réveil, douche et horaires fixes. Même si vous travaillez chez vous, vous ne devez pas oublier les temps de pause, pour garder un équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle.

Acceptez le reconfinement et gardez le lien avec votre entreprise et vos collègues

Devoir télétravailler, puis être en chômage partiel, puis retourner au bureau, puis retourner à la maison, c’est peut-être les changements de rythme constants qui sont aussi difficiles à appréhender... Vivez au jour le jour ! L’essentiel est de ne pas perdre le lien avec votre entreprise en trouvant le moyen d’avoir toujours des nouvelles de vos collègues et de votre manager. La situation n’est évidente pour personne, n’hésitez pas à échanger autour de vous dans votre cercle personnelle, mais aussi professionnelle, pour savoir comment ils gèrent la situation, pour donner des conseils mais aussi pour en recevoir.

Reconfinement : Gérez votre stress et ne pensez pas au pire pour votre emploi

Entre chômage partiel, fermeture de commerces, licenciements économiques… La période est compliquée et la situation inédite. Néanmoins, il ne faut pas broyer du noir et imaginer le pire. Si vous êtes en chômage partiel, prenez le temps de vous consacrer à vos occupations personnelles (même si effectivement nous sommes très limités en ce moment) ou alors renseignez-vous sur des formations professionnelles que vous pouvez effectuer pendant cette période. Mais attention ne vous enfermez pas dans votre travail et aérez-vous l’esprit !

Retour à la liste