O2 recrute dans les Hauts-de-France

O2 recrute dans les Hauts-de-FranceO2 intervient chez 60 000 familles pour le menage-repassage, la garde d'enfants, l'aide aux seniors et jardinage. Rencontre avec Vincent Gandouly qui nous dit tout sur le recrutement chez eux.

Où en êtes-vous de la campagne de recrutement lancée cette année ?

Nous avions annoncé un peu plus de 600 recrutements dans les Hauts-de-France en 2018. Or nous avons déjà embauché 685 personnes et nous souhaitons encore en recruter 100 pour finir l’année. Parmi elles, nous sommes à la recherche de 50 aides ménagères.

Les aides-ménagères représentent toujours la majeure partie des recrutements?

La société O2 s’est créée il y a vingt ans sur un seul métier : le ménage-repassage. Et cette activité représente encore aujourd’hui 55% du chiffre d’affaires.

Pouvez-vous chiffrer vos besoins pour 2019?

On sera un peu au-dessus de ce qu’on aura réalisé cette année. Disons entre 800 et 900 embauches dans les Hauts-de-France, exclusivement en CDI, après une période d’essai d’un mois renouvelable un mois.

Pourquoi vos besoins sont-ils si importants chaque année ?

Il y a deux raisons. D’abord, notre société est en pleine croissance avec +7% en moyenne dans les Hauts-de-France. Mais il y a un turn-over important lié à notre secteur d’activité. Ce turn-over est plus marqué dans les grandes métropoles que dans des villes comme Hazebrouck, Boulogne-sur-Mer ou même Amiens, où nos effectifs sont plus stables.

Quels sont les profils que vous recherchez ?

On peut se présenter chez O2 sans diplôme et sans qualification particulière. Nos salariés suivent une formation, puis une période de tutorat. Ils en sortent qualifiés et prêts à travailler.

Quelles sont les perspectives d’évolution ?

Nos salariés ont la possibilité de monter en compétences et de devenir encadrant (directeur(trice) ou responsable d’agence, commercial(e), assistant(e)). Les encadrants sont issus du métier. J’ai en tête l’exemple d’une ancienne auxiliaire de vie, aujourd’hui responsable de l’agence de Villeneuve-d’Ascq. Nos salariés peuvent aussi basculer sur d’autres activités. O2 avait fait le choix d’avoir des agences mono-activité mais on s’est aperçu qu’il y avait des métiers plus pénibles que d’autres. En 2019, les 22agences de la région seront donc multi-activités (c’est déjà le cas dans les 9agences hors métropole lilloise). En multi-activités, on réduit la pénibilité du métier. Quand on fait du ménage le matin, de la garde d’enfants l’après-midi et de la préparation de repas le soir, c’est quand même très différent par rapport à huit heures de ménage par jour. 

Retour à la liste