Parlons congé sabbatique !

Reprise d'étude ou formation, tour du monde, congé pour s'occuper de son enfant... : les motivations qui poussent les français à prendre un congé sabbatique sont variées et personnelles. Depuis deux ans, la tendance est à la quête du sens et du bien-être au travail, ce qui fait que les demandes de congé sabbatique augmentent.

Comment demander un congé sabbatique ? A votre retour, comment en parler lors d'un entretien d'embauche ? Faut-il l'indiquer dans votre CV ? Réponses.

 

1. Vous souhaitez prendre un congé sabbatique 

Vos motivations sont personnelles mais une bonne façon de formuler sa demande est de valoriser le fait que son projet aura un impact positif sur son job. Vous devez présenter à votre employeur un projet concret et précis qui sera profitable à votre vie professionnelle, donc à lui. Faire un voyage autour du monde fera de vous quelqu’un de polyglotte et ouvert à d’autres cultures. Si votre seul but est un besoin de se ressourcer, les RH verront un mal-être chez vous et s'interrogeront sur vos motivations.

2. Retour au travail ou entretien d'embauche : parler des apports de ce congé 

Lors d'un entretien, qu'il s'agisse d'une retour dans votre entreprise ou d'un changement d'entreprise, il est impératif d'expliquer vos motivations et les bénéfices que vous avez tiré de cette expérience. Vous devez être rassurant et déterminé sur le fait que le congé sabbatique a été une parenthèse, montrer qu’on est prêt à redémarrer, soit dans le même contexte, soit dans un autre. 

Le recul que vous avez pris, l’énergie nouvelle que vous avez engrangée sont de bons arguments, mais attendez-vous à ce qu’on vous questionne sur votre capacité à mettre à jour vos connaissances, notamment dans des domaines où les évolutions sont rapides (juridique, digital...). 

3. CV : mentionner ou non son congé sabbatique 

Comme pour tous les sujets liés à la qualité de vie au travail, on observe deux catégories d’employeurs :

- ceux qui ont compris qu’accueillir favorablement l’envie de congé sabbatique permet de gagner, de maintenir, d'augmenter la confiance des collaborateurs et qui encourage la démarche,

- et ceux qui ne comprennent même pas qu’on émette une telle demande. 

Un CV transparent est ce qu’il y a de plus souhaitable mais, ne nous leurrons pas, des entreprises stigmatisent encore cette démarche et peuvent l'utiliser comme prétexte pour refuser votre candidature à votre retour de congé sabbatique. Le conseil que l'on peut vous donner c'est d'éviter d'indiquer votre congé sur votre CV si votre objectif est de passer le plus d'entretien possible. A l'inverse, si vous souhaitez trouver une entreprise en adéquation avec vos valeurs, mentionnez-le sur votre CV.  

 

 

Retour à la liste